Le gouvernement français permet aux entreprises d’enregistrer leurs activités depuis leur domicile. Cela signifie qu’ils n’ont pas besoin d’ouvrir un bureau physique ou d’embaucher des employés.

Cette option vise à aider les PME (petites et moyennes entreprises) à économiser du temps et de l’argent. Les entreprises peuvent désormais s’enregistrer en ligne et payer leurs impôts via le même système. 

Cependant, il est important pour les entreprises à domicile d’avoir un comptable. Votre entreprise sera également tenue de déposer des déclarations de revenus annuelles auprès de l’agence nationale des impôts CNED pour tous les bénéfices réalisés. 

  1. A quoi sert l’adresse de domiciliation d’ entreprise ?

L’adresse choisie détermine à quel tribunal de commerce, le centre des impôts et le taux de la CFE l’entreprise sera assujettie. 

L’adresse de domiciliation d’une société correspond à son adresse administrative et à son adresse fiscale.

Le montant de la taxe dépend de l’adresse de domiciliation de votre entreprise, tout comme le Service des Impôts des Entreprises (SIE) et les tribunaux de commerce compétents.

Le gouvernement français soutient les personnes qui souhaitent créer une entreprise à domicile. Démarrer une petite entreprise ne nécessite pas d’ouvrir un emplacement physique, mais implique plutôt de s’enregistrer en tant que fournisseur auprès de l’État et de payer des impôts. Il est possible de s’inscrire en tant qu’entrepreneur individuel, société à responsabilité limitée (LLP), société à responsabilité limitée (PCG) ou société en nom collectif.

Les personnes qui ont l’intention d’effectuer certains types d’activités à domicile doivent d’abord obtenir une licence avant de créer leur entreprise. Les licences doivent ensuite être renouvelées tous les trois ans. Ils peuvent demander ces licences en ligne.

Par exemple, si vous envisagez de fabriquer des appareils électroniques, tels que des livres électroniques, des lecteurs de musique ou des ordinateurs, d’utiliser des équipements qui utilisent de l’électricité ou du gaz, de vendre des produits via des réseaux de télécommunications, de vendre des produits via des systèmes de transport en commun ou d’offrir des services via un site Web, vous peut rencontrer des difficultés si vous ne détenez pas la licence appropriée.

  1. Les types de CFE

Selon la nature et le type d’activité exercée, le CFE compétent peut être différent. Il existe cinq types  différents en France :

  • CFE de la Chambre de Commerce (connue sous ses initiales CCI) est compétente pour les entreprises à vocation commerciale ou artisanale qui emploient plus de 10 personnes.
  • CFE de la Chambre Artisanale (CMA) est concernée par les activités artisanales, sauf si l’entreprise compte plus de 10 salariés, ce qui relève de la compétence de la CCI.
  • CFE du Tribunal de Commerce : Il est compétent pour la plupart des sociétés françaises, telles que les sociétés civiles, les agents commerciaux, etc.
  • CFE de l’URSSAF, qui s’occupe des professions libérales ou indépendantes telles que les avocats, les architectes, les ingénieurs, etc.
  • Le CFE de la chambre d’agriculture, qui comme son nom l’indique, s’occupe des activités liées à l’élevage ou à l’agriculture.
  1. Où pouvez-vous domicilier votre entreprise ?

Selon la nature de l’activité et la taille ou la forme juridique de l’entreprise, l’immatriculation d’une société s’effectue auprès d’un centre de formalités compétent.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour Installer votre siège social.

  • Local commercial: Si le règlement d’urbanisme ou le contrat de bail ne mentionnent pas d’interdiction de votre activité commerciale, vous pouvez le faire dans une salle dédiée à vos activités.
  • Votre adresse personnelle: Si votre activité professionnelle n’exige pas de locaux commerciaux et si vous n’êtes pas tenu de respecter le bail ou le règlement de copropriété, vous pouvez faire ce que bon vous semble.
  • Société de domiciliation agréée par la préfecture et immatriculée au RSC : Avec une société de domiciliation agréée par l’autorité préfectorale et immatriculée au RCS, l’activité de domiciliation ne peut être exercée dans des locaux à usage d’ habitation principale et à usage professionnel mixte.
  • Une pépinière d’ entreprise:  où les locaux ont été occupés par plusieurs entrepreneurs et qui bénéficie de services mutualisés.
  • Au siège social d’une autre société: en concluant une convention avec une autre société pour la mise à disposition de locaux. C’est un bail alternatif au bail commercial.
  1. Comment démarrer une entreprise dans le confort de votre foyer

 Vous devrez vous inscrire auprès de l’administration fiscale nationale (Cnide et Cne). Ensuite, vous pourrez saisir les données de ventes via la rubrique Mes comptes sur le site du CNED.

Vous devrez également créer un compte bancaire pour votre entreprise. C’est ce qu’on appelle un « compte domiciliaire ».

Une fois celui-ci mis en place, vous pouvez commencer à gérer vos finances via l’onglet Ma comptabilité du site du CNED. Cela vous permet de consulter vos factures, de vérifier l’état de vos paiements et de corriger d’éventuelles erreurs.

Vous devez faire la demande d’immatriculation de votre société, 15 jours avant l’ouverture de la société.

Votre entreprise recevra un numéro d’identification basé sur l’emplacement où se trouve votre entreprise.

Elle sera inscrite au RCS.

Vous devez en faire la demande soit auprès de votre centre de formalités des entreprises, soit au greffe de votre tribunal de commerce, soit sur infogreffe.com.

Si l’activité est exercée en tant qu’entreprise individuelle ou en tant que société commerciale sans argent, l’enregistrement de l’entreprise se fera auprès de la Chambre de Commerce.

  1. Quels sont les délais pour immatriculer une entreprise ?

Les délais d’inscription peuvent varier selon le centre de formalités des entreprises (CFE)  que vous utilisez, le statut et la forme juridique de votre entreprise et si vous avez déposé en ligne ou en personne. En moyenne, il faut 10 à 15 jours ouvrés pour obtenir un numéro d’immatriculation (SIRET), un certificat d’exonération fiscale (SIREN), un code Ape (APE) ou un extrait K ou K-Bis (K). Ces délais peuvent être plus longs lorsque vous commettez une erreur ou une omission dans votre dossier de dépôt.

  1. Domicilier votre entreprise chez vous, quels en sont les avantages ?

Le principal avantage  d’installer votre siège social au domicile  est l’économie que vous pouvez réaliser, vous n’avez pas besoin de louer des locaux professionnels. Une start-up ou une entreprise individuelle qui doivent minimiser leurs coûts fixes pour atteindre un certain seuil de rentabilité sont mieux placées pour réussir que celles qui ne le font pas.

Cependant, gardez deux choses à l’esprit :

Votre adresse personnelle  sera  partagée avec tous vos clients et  sera  visible sur les sites de vérification d’entreprise.

Une domiciliation dans votre domicile personnel peut sembler moins « prestigieuse » ou « crédible » d’un point de vue commercial et stratégique pour certains. Il s’agit d’informations purement subjectives et peuvent donc varier d’un client à l’autre.

  1. Ne confondez pas domiciliation et exercice de l’activité.

Le lieu d’activité professionnelle où l’entreprise exerce ses activités. Comme on peut s’y attendre d’un créateur d’entreprise, cette place d’affaires peut dans certains cas correspondre à son adresse de domiciliation. Cependant, ce n’est pas une règle générale; de nombreuses entreprises prennent la décision d’opter pour un lieu différent de leur siège social pour des raisons stratégiques ou pratiques.

  1. 4  idées de travail  à domicile
  • Vendre des produits faits maison

Si vous êtes vous-même un amateur (ou si vous connaissez quelqu’un d’autre qui l’est), envisagez de transformer votre passe-temps en entreprise. Même si vous créez vos produits ailleurs, vous pourrez  peut-être les stocker et les vendre chez vous.

Lorsque vous avez le pouvoir de contrôler presque tous les aspects des produits que vous vendez, il est possible de les rendre plus rentables, d’améliorer leur qualité et de les répondre à un certain marché en ciblant la demande sur le marché.

  • Démarrer une entreprise dropshipping à domicile

Si vous aimez le concept de gestion d’une boutique en ligne mais que vous ne savez pas quoi vendre, vous devriez envisager de démarrer une entreprise en dropshipping depuis chez vous. De plus, il s’agit d’une idée d’entreprise à domicile avec de faibles dépenses de démarrage.

Le dropshipping est un modèle de commerce électronique dans lequel le vendeur n’a pas besoin d’acheter ou de stocker les produits qu’il vend. Au lieu de cela, les vendeurs s’associent directement aux fournisseurs de dropshipping pour gérer l’inventaire et expédier les produits directement aux clients en leur nom.

La meilleure partie est que vous pouvez démarrer une entreprise de dropshipping aussi facilement que 1-3-2 grâce à des outils comme Oberla et shopify.

  • Achetez des produits en gros et vendez-les en ligne.

De nombreuses entreprises sont basées sur le concept simple d’acheter des produits en vrac et de vendre ces produits individuellement pour un profit.

Peut-être avez-vous récemment voyagé dans un pays étranger et êtes-vous tombé sur des produits uniques dont vous ignoriez l’existence auparavant. Ou peut-être vous êtes-vous concentré sur un marché de niche et connaissez-vous le moyen idéal pour y répondre.

Quoi qu’il en soit, si les produits que vous vendez sont relativement faciles à stocker ou à expédier, vous avez peut-être une solide idée d’entreprise à domicile entre les mains.

Vous pouvez même configurer initialement votre maison comme une salle d’exposition pour vendre localement, vous donnant la possibilité de vous agrandir avec un espace de stockage et des employés supplémentaires au fur et à mesure que vos ventes commencent à augmenter.

  • Vendez vos services ou votre expertise

La vente de produits physiques peut être relativement simple – le produit est développé et emballé, puis vendu au consommateur via une plateforme de commerce électronique. Cependant, les prestataires de services tels que les entraîneurs, les stratèges, les enseignants et les mentors sont confrontés au défi de vendre des « produits » plus abstraits. Plutôt que de fournir quelque chose de physique, ils vendent leur temps, leur expertise ou d’autres services via leurs sites Web.

Votre service d’expert est comme n’importe quel autre produit. C’est une marchandise.

Vous devez trouver votre créneau, le problème que vous pouvez résoudre. Votre proposition de valeur, votre idée, votre branding etc.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.