Haut de page

Traitement et finition de surface dans le Doubs

La Franche-Comté est au 3ème rang français dans le domaine du traitement et de la finition de surface avec 1.900 salariés et 157 établissements.

Au nord du département du Doubs, dans le Pays de Montbéliard, l’automobile demandeur de gros volumes est le premier secteur utilisateur.

Sur le Pays horloger, centré sur Morteau (60 % des effectifs de l’horlogerie française étant dans le Doubs), l’association Lux & Tech rassemble 51 entreprises notamment en polissage.

La connectique, le biomédical, les microtechniques bénéficient également de ce foyer de professionnels

Traitement de surface fiche filiére à télécharger finition industrie doubs

Télécharger la fiche filière

IONITEC traitement et finition de surface

Formation

  • Ingénieur en microtechniques option matériaux à l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques de Besançon
  • Maîtrise de chimie en traitements de surface au Laboratoire de Chimie, des Matériaux et Interfaces de Besançon
  • DUT chimie et sciences des matériaux à l’IUT département chimie de Besançon
  • Licence professionnelle Transformation industrielle spécialité traitement de surface et gestion de l’environnement à l’Université de Franche-Comté à l’IUT de Besançon

Recherche et développement

Première concentration de ce domaine en France : 160 chercheurs, répartis sur quatre laboratoires et deux plates-formes (dépôts par projection thermique et dépôts phase vapeur) :

Le LERMPS : Laboratoire d’Etudes et de Recherche sur les Matériaux et Propriétés de Surface spécialisé en dépôts par voie sèche (plasma, vapeur) et matériaux précurseurs (céramiques, composites, cibles de pulvérisation)

  • Le CREST : Centre de Recherche sur les Ecoulements, les Surfaces et les Transferts élabore et caractérise les couches minces et nanostructures en dépôt PVD/CVD
  • Le MINAMAS : L'objectif général de l’équipe est de développer et d'apporter des connaissances sur les matériaux, les surfaces et les films minces structurés pour les micro et nano-systèmes ainsi que sur la mécanique et la physicochimie du contact.
  • Le LCMI : Laboratoire de Chimie, des Matériaux et Interfaces axé sur les matériaux moléculaires, la synthèse et l’électrochimie organique, la modification chimique des polymères
  • Le CETEHOR : Réalise le contrôle des titres et analyse des métaux précieux, agrée dans le cadre de la Garantie Publique pour les alliages d’or, est expert en analyse et essai des matériaux (MEB, essais mécaniques, sueur artificielle)

Des entreprises du traitement de surface dans le Doubs