Haut de page

Rechercher une aide
Rechercher
les aides aux entreprises
Projet
Type d’aide
Organisme
Recherche par mots clés
◙ Réinitialiser les critères

Les conventions de formation et d'adaptation du FNE

Type de projet :
Emploi, formation
Type d'aide :
Subvention

Objectifs

Former les salariés menacés de licenciement pour motif économique et organiser leur reconversion professionnelle ou leur adaptation à de nouvelles compétences: des solutions pour maintenir leurs emplois dans le cadre de conventions. Le financement de ces actions de formation est assuré en partie par l'Etat.

Bénéficiaires

Chef d'entreprise de PME, en priorité, notamment celles de moins de 250 salariés qui souhaitent :
- organiser le reclassement en interne de salariés sur des emplois non menacés, soutenir des actions visant à remédier aux problèmes de sureffectifs ou d'inadéquation des compétences ;
- recruter, sous certaines conditions, des demandeurs d'emploi et les former aux emplois proposés ;
- accompagner les réductions des horaires de travail dans le cadre du chômage partiel.
salariés de niveau V (BEP, CAP) ou moins.

Conditions d'éligibilité

Durée des actions : au moins 50 heures pour les actions de formation, 120 heures pour les actions d'adaptation. La prise en charge de l'Etat est limitée à 1 200 heures par salarié.
Engagement de l'entreprise : valider les compétences, maintenir l'emploi des salariés après la formation, maintenir l'effort de formation.

Modalités d'attribution

Négociée avec l'entreprise, l'aide de l'Etat est déterminée en fonction de la taille de l'entreprise et de ses difficultés. Elle couvre une partie des coûts de rémunération des salariés et des frais de fonctionnement des actions de formation (formations générales et techniques, qualifiantes ou non, remise à niveau, alphabétisation, ...), et ce, dans les limites suivantes :

70 % des dépenses de rémunérations pour les actions de formation hors poste de travail (convention de formation),
50 % pour les actions d'adaptation sur les lieux de production (convention d'adaptation),
50 % des frais de fonctionnement (30 % pour les grandes entreprises).

Organisme financeur
Organisme instructeur

Dernière modification en ligne : 19/01/2014

actualité du blog+