Haut de page

Rechercher une aide
Rechercher
les aides aux entreprises
Projet
Type d’aide
Organisme
Recherche par mots clés
◙ Réinitialiser les critères

Aide au conseil pour la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences - GPEC

Type de projet :
Emploi, formation
Type d'aide :
Subvention

Objectifs

- Aider les TPE-PME à sécuriser les trajectoires professionnelles de leurs salariés et conforter la gestion des ressources humaines face aux enjeux sociaux, économiques et opérationnels propres à l’entreprise, au secteur professionnel et au territoire.

- Aider les entreprises à maîtrise les enjeux et le mode d’élaboration d’un plan ou d’actions de GPEC. Afin de permettre à l’entreprise de maitrise, sur une période limitée, les enjeux de la GPEC, l’aide au conseil GPEC permet à celle-ci de s’adjoindre ou d’avoir à disposition les compétences, notamment externes, nécessaires. A l’issue de cette période, elle doit être en mesure de faire de la GPEC, une démarche permanente de la gestion de ses ressources humaines.

Bénéficiaires

- PME selon la définition européenne en vigueur,
- Organismes représentant ou animant un réseau de telles entreprises,
- Organismes professionnels et interprofessionnels.

Conditions d'éligibilité

- La durée des conventions ne pourra excéder un an ;
- Les représentants du personnel (comité d'entreprise ou délégués du personnel) devront être consultés sur la conclusion de la convention avec l'État, ainsi que sur le contenu et les modalités de mise en œuvre du plan de GPEC ;
- Si une entreprise a déjà bénéficié d’une aide au conseil GPEC, celle-ci ne peut être reconduite.

Modalités d'attribution

CONVENTION DE PRÉPARATION DES ENTREPRISES AUX ENJEUX DE LA GPEC

- L’aide de l’Etat peut prendre en charge jusqu’à 70 % des dépenses éligibles réalisées. Le paiement de l’aide s’effectue en deux versements :
* 1er versement à la signature de la convention : une avance d’au maximum 40 % du montant prévisionnel de l’aide totale.
* solde payé après réalisation du projet, présentation et validation par l’Etat d’un compte rendu final quantitatif, qualitatif et financier.

- Un acompte peut être versé s’il y a une réalisation intermédiaire du projet supérieure à 40% des dépenses totales prévisionnelles et après validation par l’Etat d’un bilan qualitatif, quantitatif et financier partiel de réalisation. Le montant de l’avance éventuelle et de l’acompte ne dépassera pas 80 % du coût total des dépenses prévisionnelles.

AIDE DIRECTE A UNE ENTREPRISE

- Subvention représentant 50 % maximum des dépenses éligibles réalisées dans la limite de 15 000 euros.
- Dans tous les cas de figure, la participation de l'Etat ne pourra dépasser 80 % du coût des ressources externes à l’entreprise. Le paiement intervient de la même façon que dans le cas des la préparation aux enjeux de la GPEC.

ACTIONS COLLECTIVES D'AIDE AU CONSEIL

- Subvention au bénéfice d’un organisme professionnel ou interprofessionnel ou tout organisme représentant ou animant – avec mandat à cet effet - un réseau d’entreprises. Cet organisme est dit porteur de projet collectif d’aide au conseil GPEC. Une convention d'une durée maximale de trois ans est signée.
- L’aide de l’Etat peut prendre en charge au maximum 60 % des dépenses éligibles réalisées avec un plafond de 12 500 euros par entreprise ayant élaboré, avec l’appui d’un concours externe, un plan de GPEC dans le cadre du projet collectif.
- Ce taux plafond est ramené à 50 % s’il n’y a pas une phase de mobilisation et de préparation des entreprises aux enjeux de la GPEC.
- Dans tous les cas de figure, hors phase de mobilisation et de préparation des entreprises aux enjeux de la GPEC, pour chaque entreprise participant à l’opération collective, la contribution de l’Etat ne pourra dépasser 80 % du coût du conseil externe mobilisé pour aider cette entreprise à élaborer et conduire son plan de GPEC.

Dernière modification en ligne : 16/05/2014

actualité du blog+